Pierre Léon

L'auteur

• PIERRE LÉON est français et canadien. Il est né en France, au pays de Rabelais. Linguiste, il a été assistant à la Sorbonne, maître de conférences à l’Université de Besançon, et professeur titulaire à l’Université de Pau. Il a également enseigné à l’Ohio State University (Columbus) et a donné des conférences et des séminaires dans une trentaine de pays étrangers. Nommé professeur titulaire à l’Université de Toronto dès 1964, il y a fondé le Laboratoire de recherche en phonétique expérimentale et la section de linguistique du Département d’études françaises. Il a effectué des recherches sur le normand, le franco-canadien, les accents des français, la prosodie et la stylistique vocale. Il a organisé une dizaine de colloques internationaux en analyse textuelle et discursive. Professeur émérite depuis 1992, il vit à Toronto et passe l’été en Touraine, dans son village natal, où il sculpte la pierre. Il illustre aussi la plupart de ses textes littéraires et fait des bannières de tissu appliqué. Il a exposé ses créations dans une vingtaine de galeries, en France, au Canada et aux États-Unis. • Devenu écrivain par jeu, il est l’auteur des ouvrages suivants : Grepotame : 250 drôles d’animaux croisés, poèmes et dessins, Paris, Nathan, 1980, 32 p. — Prix Loisirs-Jeunes (Humour et Poésie) 1980. Les Voleurs d’étoiles de Saint-Arbroussepoil, contes, Montréal, Leméac, 1982, 162 p. Les Mots d’Arlequin, poèmes, Sherbrooke, Naaman, 1983, 82 p. Chants de la Toundra, traduction et adaptation de poèmes inuits du Canada, Paris, La Découverte / Sherbrooke (Québec), Naaman, 1985, 144 p. Pigou et compagnie, contes, Montréal, Hurtubise / Troyes (Champagne), Les Cahiers Bleus, 1986, 64 p. Crocogourou, Welland (Ontario), Canadian Scholars’ Press / Les Éditions du Soleil, 1992, 32 p. Pigou, Fiflard et compagnie, contes, Winnipeg, Éditions des Plaines, 1993, 63 p. Sur la piste des Jolicœur, roman, Montréal, VLB éditeur / Paris, Interforum, 1993, 277 p. — Prix Rabelais 1994. Le Mariage politiquement correct du petit Chaperon Rouge, contes, Toronto, Éditions du GREF, coll. Écrits torontois no 8, 1996, 120 p. L’Odeur du pain chaud : une enfance en Touraine, récit, Tours, Éditions de La Nouvelle République, 1997, 160 p. (En collaboration avec Monique Léon), La Nuit la plus courte, drame en trois actes, Toronto, Éditions du GREF, coll. Écrits torontois no 14, série Théâtre, 1999, 170 p., nombr. ill. — Finaliste du Prix Christine-Dumitriu-Van-Saanen (Grand Prix du Salon du Livre de Toronto) 2000, coparrainé par le Gouvernement du Québec. Les Rognons du chat, nouvelles, Ottawa, Éditions L’Interligne, 1999, 164 p. Collèges, Amours et Guerre, récit, Chinon (Touraine, France), Éditions L’Araignée, 1999, 198 p. Le Pied de Dieu : lecture irrespectueuse de la Bible, essai, Toronto, Éditions du GREF, coll. Athéna no 6, 2001, 168 p. Faut-il tuer Aline Merlin ?, roman policier, Illkirch-Graffenstaden (Alsace), Éditions du Verger, 2001, 64 p. Un Huron en Alsace, roman, Toronto, Éditions du GREF, coll. Le beau mentir no 2, 2002, 208 p., ill. — Finaliste du Prix des lecteurs Radio-Canada (2003). Le Papillon à bicyclette : croquis, bestiaire, fables, illustrations de Christine Tripp, Toronto, Éditions du GREF, hors collection, 2003, 120 p., ill. en coul. — Prix du Consulat général de France à Toronto. Humour en coin : chroniques canadiennes, essai, ill. de l’auteur, Toronto, Éditions du GREF, coll. Dont actes no 24, 2006, 360 p., nombr. Ill. L’Effrontée de Cuba, nouvelles, Toronto, Éditions du GREF, coll. Le beau mentir no 10, 2007, 199 p. La Nuit du subjonctif, nouvelles, Toronto, Éditions du GREF, coll. Le beau mentir no 15, 2009, 157 p. Séduction des hommes et vertus des dieux, chroniques, Toronto, CMC, 2009. • Pierre Léon est également l’auteur de contes, récits, nouvelles, publiés dans divers magazines français et canadiens. En tant que journaliste, il collabore à un journal et à plusieurs revues. Il a publié plus de deux cents reportages et comptes rendus artistiques et littéraires. • Pierre Léon a obtenu, avec Monique Léon, un Prix de l’Académie française (1966), le prix Loisirs-Jeunes (Humour et Poésie, Paris, 1980) pour son Grepotame. Il a été finaliste du Prix Trillium (Toronto, 1994) et du Prix des lecteurs Radio-Canada (2003), et a reçu le Prix Rabelais (Paris, 1994) pour son roman Sur la piste des Jolicœur. Il a remporté le Prix Jean-de-la-Fontaine (Château-Thierry, 1995) pour la meilleure fable de la francophonie. La Société d’histoire de Toronto lui a décerné en 2003 le Prix Jean-Baptiste-Rousseaux pour « l’ensemble de son œuvre de linguiste, artiste et écrivain ». Il a été président de la Société des écrivains de Toronto. Pierre Léon est docteur de l’Université de Besançon, docteur ès lettres (Sorbonne) et docteur honoris causa de l’Université de Nancy. Il est auteur d’une trentaine d’ouvrages scientifiques dans le domaine de la linguistique, de la phonétique et de la phonostylistique (étude des voix et des styles de la parole), ainsi que d’une centaine d’articles et autant de comptes-rendus, dans les mêmes domaines. Ancien président de la Société de linguistique du Canada, il est membre de diverses Sociétés internationales de linguistique et membre du Conseil permanent de la Société internationale des Sciences phonétiques. Il est commandeur dans l’Ordre des Palmes académiques (France) et membre de la Société Royale du Canada (Académie des lettres et des sciences humaines). Ses collègues universitaires du monde entier lui ont offert un livre d’hommages, Mélanges Léon : phonétique, phonostylistique et littérature (sous la dir. de Philippe Martin), Toronto, Mélodie, 1992, 590 p. Ses plus récentes publications en linguistique sont : Phonétisme et Prononciations du français, Paris, Nathan-Fac, 1992, 192 p. ; 3e édition, 1998 ; 4e édition, Armand-Colin, 2005 ; 5e éd. rev. et augm. Armand-Colin. Précis de phonostylistique : parole et expressivité, Paris, Nathan-Fac, 1993, 309 p. (En collab. avec Monique Léon), La Prononciation du français, Paris, Nathan, coll. 128, 1997, 128 p. ; 4e édition, 2002. (Avec Parth Bhatt), Structure du français moderne, Paris, Armand Colin, 2009. (Avec Monique Maury Léon, Françoise Léon et Alain Thomas), Phonétique du FLE, Paris, Armand Colin, 2009. (Avec Elsa Michaël, Anat Avitz et Sylvie Dejy-Blakeley), Petites chroniques françaises, manuel, Toronto, CSP.


Livres